N’attendez jamais qu’il soit trop tard !

Voici une petite histoire écrite il y a déjà quelques années.
J’espère qu’elle vous poussera autant à la réflexion qu’elle l’a faite pour moi. Cette histoire est l’histoire de tout un chacun d’entre nous.

Nous sommes tous tellement emportés par le tourbillon du temps qui passe que nous avons tendance à mettre nos véritables valeurs au premier plan.

Trop centrés sur notre petite existence égoïste en râlant pour rien. Nous avons oublié l’essentiel de notre vie, l’amour qui nous unit les uns aux autres.
Dire je t’aime !

Voici l’histoire étonnante…

Cela faisait déjà quelque temps que son mari était décédé, elle avait pris l’habitude depuis son départ de lire ses emails le matin en buvant son café, c’était moins pénible pour elle de se retrouver toute seule devant sa tasse.

Ce jour-là elle s’était levée avec une drôle d’impression de ne pas être seule, difficile à expliquer tout comme ce léger petit souffle d’air frais qui lui avait caressé le visage au lever du lit. Toutes les fenêtres étaient pourtant bien fermées.

C’était une belle matinée ensoleillée encore rare pour cette saison assez froide. Tout à coup son sang n’avait fait qu’un tour, elle restait les yeux fixés sur l’écran.
Elle se frottait machinalement les yeux, elle ne pouvait croire à ce qu’elle avait sous les yeux.

Elle venait de recevoir un email de son défunt mari.
Mais comment est-ce possible ? Qui a bien pu me faire une blague d’un aussi mauvais genre ?
Mais c’était impossible, non, personne ne connaissait l’identifiant ni le mot de passe de son défunt mari, personne sauf elle.

Elle en tremblait de tout son corps. 
Par la suite après s’être renseignée elle savait comment son mari s’y était pris pour programmer l’envoi d’un email à une date fixée par lui. Il y a des sites où l’on peut programmer ses emails. Elle ne pouvait pas le savoir.

Tout de suite elle avait pensé au canular ou alors encore d’un message venu tout droit de l’autre côté du miroir.
Peut-être qu’il veut communiquer avec moi, pensa-t-elle.

Probablement qu’il avait répété cet envoi durant sa vie et qu’à chaque fois de son vivant il lui avait suffi de reporter ce message encore et encore, jusqu’à aujourd’hui.

Cette fois-ci, le message venait bien d’atterrir dans sa boîte mail, son mari n’était plus là pour l’arrêter.
Malheureusement.

Elle aurait pourtant tout donné pour être encore une fois dans ses bras. Elle était toute pâle et se demandait encore et encore si elle ne rêvait pas.

Après une quinzaine de minutes durant lesquelles elle se murmurait « Je clique ou je ne clique pas, je clique ou je ne clique pas … », elle finit par cliquer et pouvait lire le peu de contenu que celui-ci contenait.

L’intitulé disait simplement « Message pour vous » et une pièce était jointe titrée ‘Je vous aime’

Il s’agissait d’une vidéo adressée à elle et aux enfants.
Rien d’autre n’était écrit, juste une page vide et une vidéo.

Tous les enfants furent donc convoqués pour le visionnage de cette vidéo un peu spéciale.

Elle s’était forcée à ne pas la regarder sans les enfants, elle avait tenu bon et finalement le jour J était arrivé, ils étaient tous réunis. Tous s’installèrent devant la télé et ne savaient pas à quoi s’attendre. Était-ce ?

Non, ce n’était pas une un secret révélé d’une fortune cachée jusqu’à présent, c’était bien plus que cela.
Elle poussa sur play et la vidéo se mit en route.

Publié par

Armand Henderyckx

Armand Henderyckx est né en 1958 à Bruxelles, ce qui fait de lui un jeune retraité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s