L’essentiel est là, dans l’instant présent…

J’ai appris à ne plus jamais dire… jamais. Tout peut arriver, même l’impensable !

Je vous présente une nouvelle fois mon livre. Permettez-moi d’insister, car je veux prouver à mes enfants que l’on peut vivre ses rêves au lieu de se contenter de rêver sa vie.

J’ai autoédité mon livre sur Amazon ce 1er juillet 2020.J’ai dit à mes enfants qu’en 2021 celui-ci sera édité par une maison d’édition. Pour bien leur montrer que tout est possible à celui qui y croit fermement, j’ai même prédit qu’en 2022 un réalisateur en fera une adaptation cinématographie dont la sortie officielle sera prévue pour septembre 2023, juste à temps pour fêter mes soixante-cinq ans. La preuve que la vie ne fait que commencer à tout âge de la vie.

Alors les enfants, vous y croyez vous dans cette vision onirique ?Votre vision de la vie ne sera peut-être plus tout à fait la même après avoir lu ce roman personnel qui n’est rien d’autre que le livre d’une vie.La mienne ? La vôtre, la nôtre, la leur, qu’importe. Ne sont vraiment importants que l’amour et la passion que nous y avons mis durant notre traversée.Une vie sans amour est une vie perdue.

Un amour sans vie est un amour raté. Nous avons tous des choses à raconter, car chacun de nous a dû se battre dans la vie. Certains auront plus facile que d’autres, mais au final nous sommes tous logés à la même enseigne. On a tous eu de bons moments, de grands moments de joie et parfois des moments de grandes peines. Parfois, j’ai hurlé de douleur à en perdre la voix.En parlant de voix, parfois des gens me demandent s’ ils sont sur la bonne voie, car ils ne trouvent pas la lumière au bout de leur tunnel.

Comment la trouver ? Qui suis-je ? Eh, moi-même je suis parti à ma recherche depuis un bon bout de temps. Je ne sais jamais quoi répondre, car comme si moi, je savais leur dire où se trouvait leur chemin. Ce dernier n’est accessible qu’à chacun de nous. On n’y pénètre que de l’intérieur, car c’est bien en notre for intérieur, qu’il faut chercher.

Cette voie mystérieuse que tout le monde cherche, celle qu’on nous dit tous de suivre tout au long de notre vie, elle ne se situe pas sur le globe terrestre. Elle est en nous, nous sommes la voie ! Je ressens vraiment leurs doutes, leurs peurs de se tromper de voie, aussi la possibilité de faire des erreurs assaille souvent l’esprit en quête de vérité.Mais qu’est-ce que le chemin ?

La voie ou le chemin ce n’est pas seulement adhérer à une religion, à un mode de vie, à une voie comme celle du yoga ou suivre les enseignements d’un gourou. Cela fait partie de votre voie, mais ce n’est pas la voie. La voie c’est votre vie dans son ensemble et vous y êtes en plein dedans.

Observez comme toutes les voies qui sont proposées sont restrictives. On vous demande de faire ceci et cela, de ne pas faire cela ni ceci, alors on fait gentiment ce qu’on nous dit de faire parce que l’on croit qu’ils savent mieux ce qui est bon pour nous.Oui bien sûr, des effets se font ressentir, on peut également développer des « pouvoirs » qui vont satisfaire notre ego et créer une « belle » image de nous même à montrer aux autres.

Mais l’éveil dans tout ça ? Quand est-ce qu’il survient ?Après des années et des années de pratique ? Ou peut-être jamais ?

En tout cas, c’est toujours pour plus tard et l’on passe à côté de l’essentiel. « L’essentiel est là, dans l’instant présent, tout le reste n’est que superflu « .

Au diable l’éveil, qu’en ferez-vous en partant? Alors, pratiquez ce que vous voulez, juste pour le bonheur, pour la joie qu’elle vous procure, mais n’attendez rien d’autre de cette pratique que ce qu’elle vous apporte à l’instant. Il vous faudra être patient pour récolter les fruits dans un avenir lointain.Je ne suis pratiquant d’aucune religion, car soit elles sont toutes trop restrictives, soit elles sont trop radicales dans leurs enseignements. Je pratique la seule religion universelle qui est l’Amour.

N’écoutez aucun enseignement, n’écoutez aucun gourou, ne vous laissez jamais convaincre par de jolies paroles agréables à entendre par votre coeur. Quelle que soit la bonne parole, ce ne sera jamais la vérité, car celle-ci se trouve dans votre coeur et ne peut s’exprimer en langage humain.Il existe autant de chemins que d’individus et personne ne peut vous dire de suivre le même chemin que lui.

Votre vie vous met en relation avec les événements les plus propices à votre éveil et cela avec toute la patience et l’amour de la création.On a tout le temps qu’il faut et rien ne presse. Pourquoi être pressé d’atteindre un but ? Pourquoi tant d’impatience ?

L’impatience ne fait que créer de l’anxiété et l’on se prive de goûter la joie de l’instant présent.Tout a un sens et rien n’est là par hasard. Tout ce qui se présente à vous, est ce qui peut vous arriver de mieux dans le moment présent. Parfois c’est difficile ou douloureux. Les expériences les plus dures à vivre sont toujours des occasions de nous remettre en question et de regarder en nous même ce qui se passe.

Ce que nous considérons comme erreurs est en fait des passages de notre vie qui mettent en lumière nos fonctionnements, nos rapports avec les autres et avec notre environnement.Pourquoi vouloir atteindre un état particulier, pourquoi désirer s’éveiller ? Tant qu’on entretient de tels désirs, on est dans le devenir. On n’a pas à devenir ou à grandir, on est déjà tout cela, on est déjà l’infini silence d’amour et cela se révèle lorsque l’on abandonne tout désir de devenir autre chose que ce qu’on est à l’instant.Voir, observer et ressentir son être.

Être totalement présent à ce qui est là en cet instant. On aura beau travailler très dur inconsciemment à conserver notre identité, ou une image de nous même, le dépassement de l’ego adviendra d’une manière ou d’une autre. Pourquoi être pressé ? Croyez-vous en être à votre première vie ?On a tout le temps qu’il faut et l’on a toutes les vies qu’il faut, rien ne presse. Cette vie n’est qu’une page de ce roman qui sera édité en plusieurs tomes.

On est ici pour goûter à la vie terrestre, pour explorer et découvrir. Explorer comme un enfant qui va à la découverte de son environnement, ses découvertes l’émerveillent, ses yeux brillent de joie. S’il chute, s’il trébuche, il se relève, et repart le coeur heureux, il n’a même pas mal.Alors, prenez exemple sur ce petit enfant qui sommeille en nous tous. Prenez garde de toujours conjuguer le verbe être au temps présent, oubliez avoir et surtout les regrets du passé.

Ne vivez pas dans le passé, ne vous projetez pas dans l’avenir. Ni l’un ni l’autre n’existe.



Soyez heureux maintenant.
Merci d’être resté jusqu’à la fin.

Armand auteur de  » Cette nuit j’ai reçu une visite « 

Publié par

Armand Henderyckx

Armand Henderyckx est né en 1958 à Bruxelles, ce qui fait de lui un jeune retraité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s