La patience ?

L’homme n’a plus la patience, ni l’envie ou encore moins la force de résister aux nombreuses tentations qui s’offrent à lui journellement, et ce à chaque instant de la journée.Il veut toujours tout tout de suite, maintenant, et n’a selon ses dires plus le temps d’attendre.

Il lui faut tout sans faire d’effort.Il refuse d’attendre et est prêt à payer le prix, il y a des choses dans la vie qui ne s’achètent pas et notamment les bonnes habitudes, non elles se créent jour après jour.

On remplace les mauvaises par les bonnes acquises par la patience.L’homme pressé est de plus en plus accroc et ses dépendances sont très difficiles à guérir, quasi impossibles, de plus il est continuellement sollicité par les nouvelles technologies, de nouvelles envies naissantes en lui.
 » La meilleure façon de résister à la tentation est d’y succomber » disait Oscar Wilde.

Il avait raison, mais en partie seulement, en succombant vous n’avez plus besoin de lutter, mais cela ne vous fera jamais devenir plus fort ni à en tirer des leçons.

J’ai souvent succombé et j’ai toujours retenté l’expérience, car je ne voulais pas rester sur un échec !Je suis tombé si souvent, mais à chaque fois je me suis relevé, pour rechuter aussi vite, mais j’ai tenu bon.Pour acquérir la patience et ainsi apprendre à ne plus y succomber, il vous faudra avoir de la patience.

Ce n’est pas une matière que l’on pourrait vous enseigner sur les bancs de l’école ni dans les facultés de médecine, la patience ne se soigne pas par des médicaments ni des thérapies.La patience se forge, jour après jour, année après année, mais surtout épreuve après épreuve.

Il n’y a donc pas de cours accéléré, il faut y passer au rythme de la vie.Soyez patient durant votre apprentissage, vous n’en êtes qu’au début. Certaines personnes n’ y arriveront jamais, d’autres plus facilement. À nous d’y travailler chaque jour de notre vie.

Aujourd’hui, je n’ai plus de tentation ou alors de si petites auxquelles je peux résister, mais je garde toujours à l’esprit… »Ne jamais dire « fontaine, je ne boirai pas de ton eau ». JAMAIS DIRE JAMAIS est la seule règle que je retiens de ma vie, ne jamais sous-estimer son adversaire quand celui-ci c’est soi-même, nous sommes notre plus grand ennemi.

Un jour à la fois.Courage…

Soyez heureux maintenant, demain il sera trop tard.

Armand

Publié par

Armand Henderyckx

Armand Henderyckx est né en 1958 à Bruxelles, ce qui fait de lui un jeune retraité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s