Ne les abandonnez pas, aimez-les !

Je ne comprends pas, pourquoi a-t-il fait ça ?
Je ne comprends pas, pourtant il m’avait dit qu’on allait juste faire un petit tour.Je ne comprends pas, lui qui disait m’aimer, a fini par m’abandonner.
Si au moins il avait eu le courage de m’amener au refuge proche de chez lui, mais non pas question, c’était impensable de devoir aller signer des papiers d’abandons, non il n’y tenait pas, il ne voulait pas être vu et surtout encore moins jugé.
« C’est tellement plus facile de m’emmener quelque part, loin des tribulations de la ville, juste histoire de me trouver une nouvelle famille à la campagne » enfin… c’est ce que je m’étais dit sur la route, juste histoire de me remonter le moral et avant tout pour ne pas être trop blessé ni déçu par ses agissements.

Je ne comprends pas les hommes qui nous aiment un jour et nous abandonnent un autre jour, juste parce que ce n’est plus le bon moment pour ça ou alors car ils ont décidé de partir en vacances à la dernière minute et n’ont trouvé personne pour nous garder ou que la pension est trop onéreuse car ils n’ont pas les moyens.

Aujourd’hui avec la puce électronique, ce n’est plus aussi facile de nous laisser là, attaché à un piquet ou à un arbre, car lorsque la police viendra à la maison, il faudra mentir, faire semblant d’être triste et dire que je m’étais échappé il y a quelques temps déjà, surtout ne pas dire la vérité. Pour éviter ce petit désagrément due à la puce et de devoir donner des explications, certains sont même capables de nous mutiler le corps pour l’extraire.

Qui pourrait faire un acte aussi barbare ? L’homme est finalement plus bestial que l’animal car ce dernier ne tue pas pour le plaisir ni pour partir en vacances, mais pour manger.Le voilà qu’il vient de s’assurer que je suis bien attaché, pas question que je puisse m’évader.

Il me quitte sans même me regarder une dernière fois, un peu comme s’il avait honte de son geste, serait-il capable d’avoir la larme à l’oeil ?A moins qu’il ne voulait pas que je la vois couler sur ses joues ? Mieux vaut arrêter de me faire un film, cet homme n’a pas de chagrin, il est juste préoccupé par ses vacances mais comment va-t-il expliquer ma disparition aux enfants ?

Bah, il trouvera bien une excuse, il dira que je me suis échappé, que je ne suis qu’un méchant chien…
NE LES ABANDONNEZ PAS CAR EN LES ABANDONNAT VOUS VOUS PERDEZ CHAQUE JOUR UN PEU PLUS

Armand

Publié par

Armand Henderyckx

Armand Henderyckx est né en 1958 à Bruxelles, ce qui fait de lui un jeune retraité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s