ABSTINENCE TOTALE

Depuis le temps que je patiente derrière cette vitre teintée.

Euh non, ce n’est pas vraiment ça…
Depuis le temps… de mes premiers souvenirs, j’ai toujours été conscient que je n’étais pas à ma place. Depuis mon adolescence je lutte contre mes addictions, encore et encore et croyez-moi, elles sont nombreuses.Mais ce qui me revient à l’esprit, depuis toujours c’est que j’ai toujours lutté, je n’ai jamais abandonné la partie, je n’ai jamais jeté l’éponge.

C’est trop facile de déclarer forfait.Il n’y aucune honte de tomber. Devenir une loque ce n’est pas toujours votre faute mais cela le devient si vous restez couché par terre. Encore et encore toujours vous relever autant de fois que nécessaire à votre réussite. J’ai passé ma vie à essayer, à me battre, à tomber et me relever.

Tout le monde souffre d’une manière ou d’une manière, physiquement, mentalement et amoureusement.La douleur de l’un n’est pas celle d’un autre. Nous sommes tous différents face aux épreuves qui nous arrivent tout au long de notre vie. Aujourd’hui je suis soulagé car le plus difficile est derrière moi et puis l’âge aidant je sais que j’ai moins de temps devant moi que derrière moi. Le plus dur est fait mais je reste sur mes gardes ! J’en ai bavé mais pour rien au monde je voudrais changer ma vie.

Un jour arrivera où vous aussi vous réussirez à vous défaire de votre drogue, médicaments, alcool, tabac, etc…Vous devez vous battre ! Et puis un jour, un matin, quelque chose en vous aura changé.Vous serez fier mais aussi très heureux d’y être arrivé. Qu’importe votre combat, il n’y en a jamais de facile, battez-vous.

Votre vie peut vous paraître très sombre aujourd’hui mais sachez que derrière les nuages se cache toujours le soleil, il est toujours là mais vous ne le voyez pas. Un jour les nuages s’estomperont. Il est important de retenir que pour arriver à vivre abstinent d’une dépendance, vous devrez rester vigilant à vie.

Votre démon intérieur n’est jamais loin, il n’a pas besoin de repos ni de vacances. C’est quand vous penserez en être enfin quitte que vous vous apercevrez très vite du faux pas que vous venez de faire. Erreur qui va vous coûter très cher.Vous venez de retomber et bien plus bas que la dernière fois car votre démon veut rattraper son manque.

Chaque rechute est plus importante, plus grave car vous avez une dette envers lui et il tient à être remboursé.Attention, retenez cette règle, elle vaut pour toutes les dépendances ! Ne jamais vous permettre une exception, elle est toujours fatale, pas tout de suite mais les jours suivants, vous vous retrouverez à nouveau plus bas que terre et l’enfer recommencera. Vous ne pourrez jamais sortir vainqueur du combat, inutile d’insister, d’autres avant vous ont essayé. Nous sommes toujours le perdant.

Je compte sur vous pour laisser votre démon le plus longtemps possible loin de vous et pour toujours je l’espère. Apprenez à vivre avec. N’essayez pas de le tuer ou de l’anéantir, c’est mission impossible.
Cela s’appelle un suicide et c’est le vôtre car vous êtes celui qui est responsable de votre addiction. Elle est née avec vous, elle a été réveillée en vous et vous voilà embarqué à vie jusqu’à votre dernier souffle, elle fera la route avec vous. Elle essayera même de vous détruire et vous, vous essayerez de la combattre.Pour terminer, sachez que vous ne pourrez jamais vous en débarrasser.

N’écoutez pas les professionnels de santé s’ils vous expliquent le contraire et vous permettent de faire un écart de temps en temps. Fuyez-les !

Apprenez à accepter vos dépendances. Comme déjà dit, elles font partie de vous. Dites-vous simplement que vous n’êtes pas fait pour vivre ensemble mais séparés par une abstinence total !Il n’y aura jamais de compromis à faire, ne l’écoutez pas, votre démon va vous raconter des sornettes.

Chaque jour qui passe l’endort un peu plus et il finira par sombrer dans un profond sommeil mais ne le réveillez jamais en faisant une exception. Il n’y a qu’une seule règle à retenir pour arriver à vivre avec votre dépendance. L’ABSTINENCE TOTALE ET JAMAIS D’EXCEPTIONS !

Courage.
Soyez heureux.

Armand

Publié par

Armand Henderyckx

Armand Henderyckx est né en 1958 à Bruxelles, ce qui fait de lui un jeune retraité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s