Nous avons tous perdu un être cher.

Une mère, un père, une soeur, un frère, un enfant qui a disparu de notre champ de vision.
 » Ils sont loin, tellement loin aujourd’hui « , enfin c’est ce que nous croyons tous. Passer dans la pièce d’à côté ce n’est pas un voyage lointain, caché quelque part au fin fond de l’univers à des années de lumière. Non, c’est juste là, près de nous, mais tellement inaccessible.

Pourtant, depuis qu’ils sont partis et devenus invisibles à nos yeux, ils se sont rapprochés de nous. Aujourd’hui ils vivent plus près de nous en étant loin, alors qu’avant quand il étaient près de nous ils étaient loin de notre coeur.L’amour et l’amitié ignorent la distance mais pas la reconnaissance.

C’est quand on a perdu ceux qu’on aimait qu’on se rend compte combien ils étaient importants à nos yeux.Aujourd’hui nous n’avons plus que nos yeux pour pleurer et le coeur pour se souvenir de nos moments passés ensemble. Ce sont justement ces instants là dont on se souvient toujours. C’est comme si on avait peur de les perdre définitivement si on les oubliait.

Quand ils vous manquent, il est inutile d’aller prier à l’église, l’autel de votre coeur ne demande pas de vous agenouiller ni de fermer les yeux. Vous ne pouvez plus les voir ni entendre leur voix mais vous pouvez leur parler et les écouter dans votre silence intérieur. La nuit, quand je me couche dans mon lit, je ferme les yeux et je parle d’une voix intérieure et j’écoute. La plupart du temps je n’ai pas de son mais j’ai les images. Sur mon écran intérieur je vois des paysages magnifiques dont je ne peux dire s’ils sont en couleurs ou non car je le répète je ne les vois pas avec les yeux mais d’une autre façon que je ne m’explique pas encore.

Faites l’essai, cette nuit et les autres nuits. les yeux fermés, parlez-leur et attendez de voir ce qui se passe ou pas. Ne vous découragez pas, un jour ça viendra. C’est tellement difficile de rentrer en contact avec eux, pourtant il suffit parfois d’une brèche dans le mur de séparation.

Des esprits critiques scientifiques parleront de théories qu’ils tenteront de vous expliquer, mais ne les écoutez pas, ils ne savent rien, ils pensent savoir. La vie et ses secrets, ses origines, à ce jour, ils ne peuvent en expliquer que ce qu’ils peuvent en observer mais la vie c’est plus qu’une matière observable. La vie est bien plus que la partie visible qui n’est que la pointe de l’iceberg.

Je suis, tu es, nous sommes tous des êtes de lumière, une vibration, une énergie pure, une idée, une pensée, un rêve, une âme… Un jour viendra, où toi aussi tu retourneras à la maison et tu iras les rejoindre, mais d’ici là, continue à rêver. Dans la vie tout est possible même l’impossible. Ne laisse jamais personne t’empêcher de rêver sous prétexte qu’eux ne rêvent pas…

Ce n’est pas parce que l’on ne voit pas les choses qu’elles n’existent pas. Mes pensées qui ont écrit ce texte, je ne les connaissais pas, il y a encore de cela dix minutes.

L’homme est capable de faire des choses dont il n’est pas conscient, du meilleur mais aussi du pire. A vous de voir de quoi sera fait aujourd’hui.

Soyez heureux
Armand

C’est quand on a perdu un être cher, qu’on le perd chaque jour.

Publié par

Armand Henderyckx

Armand Henderyckx est né en 1958 à Bruxelles, ce qui fait de lui un jeune retraité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s