Je ne suis pas l’homme…

Je ne suis pas l’homme que je suis pour les autres.
L’image dans mon miroir intérieur n’est pas la même que la leur. Je n’ai jamais été l’homme que l’on dit, je ne suis rien que sa pâle copie. Je suis tout petite face à l’immensité de la vie. Rien qu’une petite lumière qui a longtemps vécu dans l’ombre d’un autre, l’image de celui que je ne serai jamais.

A la fin de ma vie, je commence seulement à éclairer un peu ma propre existence. Nous traversons la vie en n’étant pas celui que l’on est, nous faisons tous semblant. Nous sommes tous à la recherche de réponses à nos pourquoi.L’âme que je suis, est venu ici, refaire un tour sur la terre. Pour qui, pourquoi ?

Et si nous étions venus jouer un rôle, faire semblant d’être de passage ?
Une simple étoile filante qui ne laissera aucune trace derrière elle ?

Je ne suis pas l’homme que j’avais imaginé pour moi, j’étais venu pour faire de belles choses mais la vie en a voulu autrement ou est-ce moi qui avait voulu la vie différemment. Elle m’a fait cadeau de toutes ces dépendances en même temps, sacrée tâche à mener à bien ou à mal. Mes démons ont préféré céder la place à des petits diablotins car l’âge avançant, eux aussi vieillissent en même temps que moi.

A terme, personne ne sort vraiment gagnant de ces longues luttes intérieures.Qu’importe, nous sommes tous à bord de notre propre bateau. Nous avons tous nos propres malles à jeter au fond de nos cales.Mon bâtiment de galère est un voilier qui ne connait pas la marche arrière, il navigue au gré des vents, toujours vers l’avant. Depuis le début de mon voyage, je regarde loin devant moi, mais je n’ai encore jamais vu pointer à l’horizon, le dernier morceau de terre pour y déposer mon pied afin d’y laisser mon empreinte avant que mon bateau ne coule dans l’océan de la vie.

Voilà, mission accomplie, l’homme que je ne suis pas, peut retourner à la maison et être enfin ce que je suis réellement, rien qu’un âme venue errer sur terre un certain temps, juste histoire de faire mon temps en aimant un maximum de temps.

Je ne suis pas l’homme qui écris ce message, non, je ne suis que de passage, le temps de faire passer ce message.

Signé… Richard (personnage de mon roman Cette nuit j’ai reçu une visite

Publié par

Armand Henderyckx

Armand Henderyckx est né en 1958 à Bruxelles, ce qui fait de lui un jeune retraité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s